Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comment changer le monde

Comment changer le monde

Œuvrer à changer le monde en utilisant de manière noble la cybernétique (telle que la concevait Platon) et le regroupement des talents et bonnes volontés sur le plan international - Initier, stimuler et entretenir un mouvement généralisé international d'éthique, de co-ingénierie, de co-construction, de partage de connaissances et compétences pour permettre le progrès - Enseigner ingénieusement l'interdépendance et élever le niveau des consciences par des expérimentations en temps réel afin d'amener les gens à devenir des acteurs du changement positif et inverser notre tendance générale à l'individualisme, au matérialisme et au pessimisme


COP22 Nouvelle union pour la Méditerranée EL4DEV

Publié par Elvere DELSART sur 13 Août 2016, 15:00pm

Catégories : #COP22, #Méditerranée, #Union méditerranée, #Environnement, #écologie, #climat, #tourisme, #écotourisme, #développement durable, #diplomatie

COP22 Nouvelle union pour la Méditerranée EL4DEV

Comment changer le monde avec le programme EL4DEV - Consortium de cités sociales et solidaires « Le Papillon Source Méditerranée » - Nouvelles relations diplomatiques sociétales entre la France et le Maroc

Le projet du « Papillon Source Méditerranée » dont l’amorçage est prévu en France et au Maroc a pour enjeu de fournir un modèle de développement social, environnemental et éducatif puis de fédérer les efforts de nombreux acteurs du changement positif présents dans l’ensemble des pays de l’espace méditerranéen et au delà.

Il s’agit de développer, collectivement, des cités multifonctionnelles, fantaisistes, conceptuelles, expérimentales et à vocation sociétale.

« Le Papillon Source Méditerranée » c’est au préalable 20 Cités Autogérées Banques Alimentaires prévues dans l’ensemble du Maroc, de la Méditerranée au Sahara, et 1 parc à thème/centre de recherche pluridisciplinaire dans le département de la Charente, en France.

L’initiation et la mise en place de ce consortium est un mécanisme puissant capable de mobiliser un très grand nombre de ressources intellectuelles, de bonnes volontés et de cœurs puis de garantir la pérennisation des résultats atteints.

Des connexions de coopération transnationale et trans-générationnelle seront crées entre les rives de la Méditerranée et bien au-delà, outrepassant les différents conflits culturels et politiques ainsi que les spéculations idéalistes par la mise en place d’événements fortement rayonnants.

Il s’agit d’un processus transnational innovant amorçant un mouvement général d’union des cœurs et des cerveaux puis d’un outil puissant de cohésion nationale et de diplomatie sociétale.

Il s’agit d’un mécanisme de révélation et d’échange des pratiques les plus innovantes et les plus naturelles par le regroupement d’un grand nombre de spécialistes, chercheurs, inventeurs et artistes positifs, tous visionnaires, altruistes et porteurs d’espoir mais également par l’usage permanent du bio mimétisme dans de nombreux domaines.

Parmi les deux modèles de cités conçues, les Cités Autogérées Banques Alimentaires seront des cités-jardins-forêts-sanctuaires, à la fois régénératrices sur le plan environnemental et le plan humain.

Beaucoup de gens s’accordent à dire que les terres arides devraient jouer un rôle majeur dans la production agricole mondiale et contribuer à répondre aux enjeux climatiques. Les Cités Autogérées Banques Alimentaires ont donc pour mission principale d’assurer la stabilité et la sécurité alimentaire et pour mission secondaire de lutter contre les processus de raréfaction de l’eau et de désertification dans les régions arides et semi-arides.

Dans ce cadre, un procédé agro climatique novateur développé par le programme EL4DEV permettra de relever de nombreux défis environnementaux et sociétaux dont font face le Maroc, les pays de l’espace méditerranéen, les pays du monde arabo-berbère-musulman et les pays africains.

Ces cités autogérées seront des vitrines du progrès à venir dans la modernisation du système de la sécurité alimentaire, de l’amélioration des politiques agricoles et hydriques, de la géo ingénierie, du conseil agricole, du transfert de technologies vertes nouvelles et performantes puis de la formation par l’expérience.

Voici donc venu le temps d’amorcer l’union des peuples tant désirée et celui d’élever conjointement les nations française et marocaine au rang de modèles de développement sociétal à suivre puis de moteurs du changement positif.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents